samedi 13 janvier 2018

Trois églises bombardées avant
la visite du Pape au Chili



Des traces de l'explosion apparaissent à l'église Santa Isabelle de Hongrie à Santiago du Chili




Par : La rédaction
Le 12 janvier 2018
SOURCE : Catholic Herald



Une note dit que la prochaine bombe
sera « dans votre soutane »

Trois églises Catholiques dans la capitale Chilienne ont été bombardées quelques jours avant que le Pape François ne commence sa tournée du pays.

Les auteurs ont placé des engins incendiaires dans les trois églises de Santiago et, dans une des églises, ils ont laissé une menace directe au Pape, en disant que les prochaines bombes seront « dans votre soutane ».

La Présidente sortante du Chili, Michelle Bachelet, a déclaré que les événements étaient « très étranges car ce n'est pas quelque chose qui peut être identifié avec un groupe spécifique ».

Elle a ajouté : « On m'a dit que, par exemple, [quand le Pape a visité] la Colombie, il y avait des groupes là-bas avec un petit signe [ en signe de protestation ]. Dans une démocratie, les gens peuvent s'exprimer aussi longtemps qu'ils le font d'une manière pacifique et appropriée ».

Les autorités s'attendent à des protestations contre les abus sexuels cléricaux lors de la visite du Pape, mais c'est la première menace directe de violence.

Le message dans l'église a été écrit en espagnol, mais avec des « x » remplaçant toutes les lettres qui signifient le genre grammatical, une pratique typique parmi les militants de la gauche radicale.

Le message se lit comme suit : « Nous ne nous soumettrons jamais à la domination que vous voulez exercer sur nos corps, nos idées et nos actions parce que nous sommes nés libres de choisir le chemin que nous voulons prendre. Contre chaque moine, contre chaque religieuse et contre chaque prédicateur. Corps libres, impurs et sauvages ».

Les auteurs ont déclaré qu'ils attaqueraient les « mœurs dégoûtantes » du Pape avec le « feu du combat ».

« Liberté à tous les prisonniers politiques du monde ! Wallmapu libre [ territoire indigène ] ! Autonomie et résistance ! Pape François, les prochaines bombes seront dans votre soutane ! » conclut la note.

Crux rapporte que la police a désamorcé un quatrième explosif dans une autre église. Les assaillants ont laissé des graffitis s'interrogeant sur le coût du voyage lorsque « les pauvres sont en train de mourir ».

Le Pape François doit se rendre au Chili du 15 au 18 janvier.