mercredi 24 janvier 2018

Le Cardinal Préfet de la Congrégation pour le Clergé
promeut la possibilité d'un sacerdoce de prêtres mariés




Rédigé par : Dr Maike Hickson

SOURCE : One Peter Five
Le 24 janvier 2018


Cette semaine, il y a eu des nouvelles d'Italie à l’effet que le Cardinal Beniamino Stella, Préfet de la Congrégation pour le Clergé, a divulgué plus d'informations sur les plans possibles de réforme dans l'Église en ce qui concerne la question des prêtres mariés. Dans une interview pour un nouveau livre Italien sur le Pape François et ses plus proches conseillers Cardinaux, intitulé « Tutti gli uomini di Francesco » ( éditions Saint Paul ), du journaliste du Vatican Fabio Marchese Ragona, Stella fait quelques remarques sur le contexte plus large des plans généraux propres au Pape François.

Stella parle ici de la possibilité d'ordonner à la prêtrise « de vieux hommes mariés ». Il ne s'agirait pas d'ordonner généralement des hommes mariés. Comme le dit Andrea Tornielli du site Vatican Insider dans le rapport d'aujourd'hui :

« Au lieu de cela, il s'agit de répondre à une urgence dans certaines régions, en confiant la direction de communautés — souvent impossibles à atteindre par le prêtre — à des hommes mariés plus âgés et de foi avérée, en les ordonnant prêtres pour célébrer les Sacrements.

Que Stella lui-même parle ici avec le Pape à l'esprit devient clair dans une autre citation du Vatican Insider :

« De cette entrevue, cependant, l'intuition du Pape émerge et qui exhorte l'Église à « reconnaître le bon moment au cours duquel l'Esprit suggère quelque chose ». Autrement dit, il ne s'agit pas d'être pour ou contre quelque chose, mais plutôt d'évaluer soigneusement les différentes possibilités, sans fermetures ni rigidité. En ce qui concerne la pénurie de vocations, dans certaines régions du monde — pensons par exemple à l'Amazonie ou aux îles du Pacifique éloignées, mais pas seulement [ là ] — [ car ] il y a une souffrance aiguë pour une véritable « urgence sacramentelle » que les quelques prêtres présents ne sont pas en mesure d'accommoder.

L'article du Vatican Insider indique également que le prochain Synode sur l’Amazonie traitera probablement de cette question, quand il dit :

« Il est à noter que Stella parle d'« urgence sacramentelle » : à savoir, ouvrir en faveur de l'ordination des viri probati — seulement une hypothèse qui sera probablement discutée au Synode sur l'Amazonie — serait motivé par la loi suprême pour l'Église [ c'est-à-dire « le bien des âmes » ] ». [ Nous soulignons ]

Plus important encore, le journaliste du Vatican Insider, Andrea Tornielli — proche confident du Pape lui-même — révèle ensuite qu'une des sources d'inspiration de ces idées de réforme est l'Évêque Émérite Fritz Lobinger ( d'Afrique du Sud ) — que le Pape François a loué, déjà en 2015, en présence des Évêques Allemands lors de leur visite Ad Limina à Rome !

Tornielli dit :

« De l'étude — observe le Cardinal Stella dans l'interview — émergent des perspectives intéressantes, dont la portée réelle pourrait être évaluée, comme la possibilité d'ordonner des hommes plus âgés pour célébrer l'Eucharistie dans des communautés Catholiques isolées », selon la proposition que l'Évêque Émérite d'Aliwal d’Afrique du Sud, Mgr Lobinger, a faite, il y a quelques années ; ici, l'accent n'est pas mis sur l'ordination de viri probati individuels, mais sur la maturité et la responsabilité de la communauté Chrétienne, d'où peuvent émerger certains « anciens » et qui, une fois qu'ils auront reçu leur ordination, seront chargés d'assurer la célébration de l'Eucharistie, le Sacrement de la Réconciliation et l'Onction des malades ». [ Nous soulignons ]

Ainsi, le Cardinal Stella — qui a un rôle important en tant que Préfet de la Congrégation pour le Clergé — nous révèle ce qui suit : que le Pape considère autoriser les prêtres mariés ( plus âgés ) dans la région Amazonienne et dans certaines îles du Pacifique ( et plus ) ; qu'ils pourraient suivre les idées de Mgr Lobinger — qui soulève encore publiquement l'idée d'ordonner des femmes — et que cela sera probablement discuté au prochain Synode de la région Amazonienne de 2019.

Comme l'a rapporté le journaliste Allemand Giuseppe Nardi au cours des dernières semaines, le Cardinal Lorenzo Baldisseri a donné des révélations claires avant et pendant la visite papale au Chili et au Pérou qu’une partie de l'agenda du Pape est de rencontrer des Évêques de la région Amazonienne afin de discuter du Synode de la région Amazonienne comme une sorte de réunion préparatoire pré-synodale. Giuseppe Nardi a également raconté que cette nouvelle interview de Stella montre clairement que le Pape souhaite aller dans le sens d'ordonner des hommes mariés. De plus, Nardi a également traduit une partie d'une récente interview donnée par l'Évêque Émérite Erwin Kräutler qui a également indiqué que le prochain Synode parlera des « communautés sans l'Eucharistie » et de la possibilité d'ordonner des hommes mariés.

Enfin, le 11 janvier, nous avons parlé d'un prêtre, le Professeur Paul Zulehner, qui a co-écrit plusieurs livres avec Mgr Lobinger lui-même et qui prédit maintenant qu’« avant des femmes prêtres, il y aura des prêtres mariés ». [ Nous soulignons ] Il a continué, en disant :

« Je suppose que les Évêques Latino-Américains décideront cela au Synode pour la région Pan-Amazonienne en 2019. Le Pape les appuiera probablement. Cela mettra ensuite les autres sous pression pour suivre l'exemple des Latino-Américains. De cette façon, l'Église va changer.

Nous voyons donc clairement une immense promotion de l’avancement de l'agenda Progressiste sur tous les fronts, à savoir sur les questions des prêtres mariés, des unions homosexuelles, de la contraception, de l'euthanasie, ainsi que de l'avortement. Quand est-ce que le fidèle monde Catholique se lèvera-t-il et dira : « Assez, c'est assez ! » ?